La stratégie gagnante de Welcome in Nevers ​

Deux ans après son lancement par Nevers Agglomération, le dispositif Welcome in Nevers (WIN) fait plus que confirmer sa raison d’être, que ce soit pour les entreprises souhaitant réussir leur recrutement ou pour les candidats à l’installation. Les effets positifs sur le sujet sensible de l’emploi du conjoint attestent l’importance d’un accueil qui privilégie l’humain.

Le sujet est en tête des préoccupations des chefs d’entreprise réunis dans le Territoire d’industrie Nevers Val de Loire. Recruter, attirer dans la Nièvre des profils plus ou moins hautement qualifiés, et son corollaire, souvent sa condition sine qua non, trouver un emploi pour le conjoint du candidat. Exaucer les attentes des entreprises et inverser la courbe du déclin démographique sont les deux ambitions qui ont incité Nevers Agglomération à créer, au printemps 2018, Welcome in Nevers.

Après une mise en route ralentie par la naissance du Sommet international de l’innovation en villes médianes, la « cellule Accueil et Emploi du conjoint » a pris son rythme de croisière en 2019 et livre un premier bilan remarquable de 18 mois d’activité :
• 98 entreprises locales ou exogènes (deux tiers) ou candidats à l’installation (un tiers) accompagnés,
• 179 demandes d’aide ou de prestation de service,
• dont 31 demandes d’accompagnement dans l’emploi du conjoint.

Le retour d’expérience montre la primauté du facteur humain sur les prestations financées. Il met également en lumière les carences du territoire en logements temporaires ou meublés que recherchent les nouveaux salariés pendant leur période d’essai. Et un paradoxe : si les offres des entreprises sont difficilement pourvues, c’est parce qu’elles sont très souvent méconnues.
30 % des offres sont publiées, le reste s’en remet au réseau ou au bouche à oreille. D’où l’idée, à creuser, d’une plateforme gratuite d’offres d’emploi, à l’échelle du Territoire d’industrie Nevers Val de Loire ou de la Nièvre.

« Agréablement surprise »

À 24 ans, Héloïse a rejoint cet été son compagnon, embauché à Nevers quelques mois plus tôt. Tout juste diplômée d’un master 2 en droit à la Sorbonne, la jeune femme a été accompagnée par la cellule Accueil et Emploi du conjoint.

Je n’étais prête à venir dans la Nièvre qu’à une condition : trouver un travail qui me corresponde et me permette de m’épanouir. En parallèle de mes recherches sur les plateformes habituelles, j’ai contacté la cellule Accueil et Emploi du conjoint, que quelqu’un avait conseillée à mon compagnon. Mon interlocutrice m’a expliqué la dynamique du territoire, la typologie des entreprises, puis elle m’a transmis des offres. Je n’ai jamais vu un tel programme d’accompagnement dans une ville. J’ai candidaté à des offres dès juin, et j’ai été embauchée en octobre en CDI.
J’avais beaucoup d’appréhension vis-à-vis du contexte ; c’était déjà difficile de rechercher du travail dans Paris avec le confinement, alors je me disais que les offres seraient encore plus restreintes sur Nevers. J’ai été agréablement surprise. Je découvre la Nièvre, Nevers, et je m’y plais beaucoup.

Partager cette article

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Article récents

DES AIDES AUX TPE POUR SOUTENIR L’ÉCONOMIE DE PROXIMITÉ FACE AU COVID

Les très petites entreprises, colonne vertébrale de l’économie de proximité, sont particulièrement impactées par la crise liée au COVID-19. Dans ce contexte, Nevers Agglomération en partenariat avec la Région Bourgogne-Franche-Comté met en œuvre le Pacte régional des territoires pour accompagner et soutenir le commerce de proximité, l’artisanat et l’activité touristique, de notre territoire.

Lire plus »

Win
Nevers